NOS PROJETS

Informer les professionnels de la petite enfance, afin que les idées préconçues sur les maladies génétiques évoluent. Afin de changer la façon dont la maladie de leur bébé va être présentée aux parents. La façon de faire actuelle est tellement négative qu'il faut vraiment un moral à tout épreuve pour passer à travers la dépression qui est plus induite, selon moi, par le milieu médical que par la fameuse maladie....

Vaut-il mieux pousser les parents vers la résignation et la dépression qui en découlera sans doute, parce que la pilule magique qui effacera les problèmes génétiques n'existe pas ? Ou vaut-il mieux les encourager à l'espérance, à se relever les manches et à devenir éducateurs ? Quel avantage tire la société toute entière d'un tel défaitisme et d'une telle morbidité ?

© 2019 EHOeducation.com