L'enfant va construire son intelligence grâce à tout ce qu'il apprend par ses sens, en écoutant, regardant, touchant, goûtant de façon répétitive (une fois ne suffit pas). Il lui faut donc un environnement riche, aimant et cohérent. (Montessori, Céline Alvarez)

Le cerveau de l'enfant possède 1 million de milliard de connexion synaptique, soit 3 fois plus qu'un adulte, 10 fois plus de connexions que le réseau internet mondial. (Céline Alvarez)

Mon bébé, même atteint de maladie génétique, est un génie. (Doman)

Un génie endormi qui a besoin de se réveiller et de faire fonctionner ensemble toutes les parties de son cerveau mais aussi de son système endocrinien.

Les stimulations ont pour but de nourrir son intelligence en lui apportant plus d'informations que ne le fait un environnement classique. Ceci afin de contrebalancer les effets de la maladie qui rend ses sens moins performants, son accès à ce qui l'entoure plus limité. Il faut l'aider à créer plus de connexions neuronales et à équilibrer ses hormones.

J'ai essayé de donner accès à Marie, de façon aimante et éclairée par les neurosciences, à suffisamment d'informations (toucher, être touché, regarder, entendre,...), tout en veillant à son alimentation, à sa santé physique et à l'équilibre de ses hormones, pour qu'elle construise son intelligence correctement. Le but de tout ce travail est de la rendre heureuse, intelligente et autonome en tant qu'enfant et future adulte et c'est possible !

LE BUT DES STIMULATIONS

Pourquoi donner ?

Pour que je puisse améliorer ce travail d'information.

© 2019 EHOeducation.com